Chaudasse ronde et chaude aime la sodomie




Moi une coquine pulpeuse, une chaude ronde et coquine comme on dit, je vous raconte comment j'ai aimé ma première sodomie et comment maintenant je veux me faire enculer bien souvent.
1m60, 80 kilos, à chaque fois qu’un mec me fait la cour, je présume directement que c’est un sodomite. Depuis que j’ai tous ses kilos superflus, je ne couche qu’avec des mecs qui me supplient de me mettre en levrette pour voir mon popotin bouger lorsqu’on est dans le feu de l’action.

Ma première sodomie s’est passée il y a quelques années, j’avais déjà toutes ses rondeurs.
J’ai adoré, j’ai jouit comme un robinet et, ce macho et moi baisions au moins quatre fois par semaine. J’ai fini par ne plus m’en passer, si je pousse plus loin, je peux dire que je devenue une nymphomane. Ma dernière aventure s’est passée il y a quelques semaines.

J’ai rencontré un homme marié qui m’a séduite. Je ne résiste jamais à de belles paroles, surtout quand on me complimente sur mes rondeurs. J’ai laissé le coquin entrer dans mon appartement et, lorsque sa bite a fini sa course dans mon anus, j’ai passé un instant magique. Mon corps vibrait comme jamais, tellement j’ai eu du plaisir que je lui ai demandé d’éjaculer sur mes fesses. C’était un instant magique même si je n’ai pas revu le type, je garde ce souvenir.


je suis certaine que tu connais déjà mes ami(e)s



 
© 2007 - 2014